Ce qu’il faut savoir au sujet de l’isolation thermique

De manière générale, l’isolation reste l’investissement le plus rentable de tous les travaux énergétiques, sa rentabilité est encore optimisée par les différentes aides disponibles. De plus ce dispositif marche dans les 2 sens : bien isolée, une maison est plus douce durant toutes les saisons, plus fraîche en été et plus chaude en hiver. D’ailleurs, le parc immobilier Français fait partie de l’un des plus mal isolés d’Europe. Dans les pays scandinaves, le budget dédié au chauffage est inférieur à celui prévu par les Français. Ce qui signifie qu’il reste donc beaucoup du travail à faire sur ce domaine dans l’hexagone. Au cours de cet article, Sibel Energie se charge de répondre aux questions les plus fréquentes concernant l’isolation.

Les questions les plus fréquentes

Vous avez entendu parler de l’isolation thermique, mais vous ne savez pas vraiment à quoi cela correspond ? Pour faire simple, il s’agit d’isoler son habitation de l’intérieur et de l’extérieur par le biais d’un produit isolant afin de lutter contre les fuites de chaleur et faire des économies d’énergie. Cette rénovation est très avantageuse dans la mesure où elle permet d’apporter du confort et de valoriser le bien immobilier.  Néanmoins, elle nécessite de poser les bonnes questions et s’informer en amont. Voici les questions les plus posées par les ménages :

Quels sont les travaux d’isolation les plus envisageables ?

Pour optimiser les performances énergétiques de son habitation, l’isolation thermique de tous les recoins est envisageable. En ce qui concerne les combles et les toitures, le budget peut varier selon le matériau isolant utilisé : laine de roche, de verre, de chanvre, polyuréthane, ouate de cellulose, etc.  Mais généralement, il faut prévoir 50 €/m² pour des combles aménagés et 20 €/m² pour des combles perdus.

Quant aux portes, fenêtres et murs, il faut compter : entre 150 à 400 € pour les fenêtres et les portes. Pour les murs, il faut prévoir entre 30 et 40 €/m² par l’intérieur et entre 50 et 100 €/m² par l’extérieur. En ce qui concerne les sols et planchers. Il est possible de les réaliser soi-même en utilisant de matériaux écologiques (cellulose, fibre de bois, chanvre, etc.).

Quelles sont les démarches à effectuer avant et après les travaux ?

D’abord, si vos travaux consistent à modifier l’aspect initial de l’habitation, il faudra dans ce cas-là faire une déclaration à la mairie. C’est aussi le cas pour le changement d’une fenêtre, d’une porte ou encore l’isolation par extérieur. Il est également recommandé de souscrire à une assurance « dommage-ouvrage » avant de débuter les travaux chantier, elle fera l’affaire en cas d’atteinte à la solidité de l’habitation. Pour sa part, Sibel Energie recommande hautement aux ménages de conserver précieusement toutes les pièces justificatives ainsi que les factures prouvant les dépenses engagées, car elles sont indispensables pour bénéficier des aides financières accordées par le gouvernement (PTZ, TVA à taux réduit, CITE).

Comment choisir un professionnel qualifié ?

Le recours à un professionnel hautement qualifié est recommandé, voire indispensable lorsqu’il s’agit de la réalisation de travaux complexes. Si l’on n’a pas envie de finir avec des fuites de chaleurs, des trous, ou encore des morceaux d’isolants qui pendent partout, il vaut mieux choisir une société labellisée RGE afin d’avoir des prestations correctes, bénéficier des primes financières accordées par l’État ainsi qu’une garantie de 10 ans.