Les pâtes : amies ou ennemies de votre objectif minceur ?

Pour beaucoup de personnes, les pâtes sont synonymes de gras et de calories. Et lorsqu’il s’agit de vouloir garder sa ligne ou de perdre quelques kilos, on a souvent tendance à bannir le pain et les pâtes. Pourtant, malgré les idées reçues, les pâtes peuvent présenter certains avantages lorsque l’on fait attention à notre ligne. En effet, pâtes et régime ne sont pas incompatibles, découvrons ensemble pourquoi à travers cet article.

Les féculents, qu’est-ce que c’est ?

Les féculents sont en réalité des végétaux, qui présentent une forte teneur en amidon, aussi appelé sucres lents ou glucides complexes. Au sein de la famille des féculents, il existe alors plusieurs catégories. Tout d’abord, on retrouve les céréales telles que le blé, le maïs, le lin, l’épeautre, etc. Ensuite, à notre grande surprise, certains fruits sont aussi considérés comme des féculents, on retrouve notamment la banane, les châtaignes ou le potimarron. Enfin, les féculents regroupent également les légumineuses telles que les fèves, les lentilles, les pois chiches ou les haricots secs.  Pour la plupart des féculents énumérés ci-dessus, l’indice calorique est généralement correct. En effet, pour une portion de 100g, on considère qu’ils présentent un apport d’environ 100 Kcal/ pour 100 g. A titre de comparaison, une carotte ou une tomate représentent environ 70 Kcal/100g.

Les erreurs à ne pas commettre

Le principal problème des pâtes est que l’on en abuse. Ainsi, il est préférable de ne pas en manger tous les jours. Et lorsque vous mangez des pâtes, il est important de surveiller les quantités que vous prenez. Nous vous conseillons de les associer à des légumes ou des protéines, tout en évitant au maximum l’ajout de matières grasses. En effet, le principal problème des pâtes, lorsque l’on est au régime, ne réside pas dans la composition des pâtes mais plutôt dans l’accompagnement. Évitez toute sauce industrielle ou tout ajout de matière grasse comme le beurre ou la crème fraîche. On fait aussi une croix sur le gruyère ou le parmesan. Si jamais vous n’êtes pas passionné de cuisine, il est possible de manger des pâtes sainement sans avoir à les cuisiner grâce à des traiteurs minceur tels que KitchenDiet. Avec l’aide de diététiciens, ils préparent des plats équilibrés, directement livrés à votre domicile.

Comment se réconcilier avec les pâtes ?

Notre premier conseil pour allier pâtes et objectif minceur concerne la cuisson de ces dernières. En effet, les pâtes nécessitent d’être cuites « al dente ». Cela leur permet de présenter un indice glycémique plus faible que si elles étaient trop cuites. Par ailleurs, des pâtes al dente seront plus solides en bouche, et devront alors être mâchées à plusieurs reprises. Et en prenant le temps de bien mâcher vos aliments, la satiété arrivera plus rapidement. De plus, dans le cadre d’un régime minceur, vous pouvez très bien assaisonner vos pâtes sans pour autant y ajouter des matières grasses. A titre d’exemple, vous pouvez remplacer la crème fraîche par de la crème de soja, ou privilégier la cancoillotte au lieu du gruyère.